Jean-Pierre Coallier
Porte-parole de L’ŒUVRE LÉGER

 
« Vers la fin des années 50, j’ai eu le privilège de faire quotidiennement la présentation du Chapelet en Famille, une émission radiophonique de prières et de recueillement pour l’obtention de la paix durable dans le monde! Le Cardinal Léger y récitait le chapelet avec les fidèles de la cathédrale Marie-Reine- du-Monde à Montréal. Cette émission entrait dans la majorité des foyers québécois. C’est à cette époque que j’ai pu côtoyer Son Éminence et échanger, très timidement, avec lui. En 1985, et pendant 10 ans avec Ad Lib à la télévision, nous avons eu l’idée de tenir un encan annuel au profit des œuvres du Cardinal avec tous les cadeaux que je recevais de mes invités, du public en studio et des téléspectateurs. Je me souviens qu’à chacune de ses visites à l’émission, Son Éminence nous lançait ce message: “Répandez la joie, le monde sera meilleur!”. J’ai pris cette phrase au vol et j’en ai fait ma devise. Cet homme m’a laissé un souvenir impérissable. Aider les autres, répandre la joie, rendre le monde meilleur. Quel bel héritage! »

Marc-André Coallier
Porte-parole de L’ŒUVRE LÉGER, Jeunes de la rue

 
« Depuis que mon père a quotidiennement fait la présentation du Chapelet en Famille, une émission radiophonique de prières avec le Cardinal Paul-Émile Léger à la fin des années 50, il a toujours eu une grande admiration pour le personnage et ses œuvres. Tout comme lui, j’ai toujours eu à cœur la cause de la dignité humaine au Québec et dans le monde. La cause des jeunes me touche tout particulièrement. Pour moi, c’est inacceptable que des jeunes se retrouvent à la rue. Et si tôt dans leur vie! L’avenir des générations montantes est l’affaire de tous. C’est pour cette raison que j’ai décidé de faire ma part pour leur venir en aide en m’impliquant auprès de L’ŒUVRE LÉGER. »

Marie-Denise Pelletier
Porte-parole de L’ŒUVRE LÉGER, Actions internationales

 
« D’aussi loin que je me souvienne, au sein de ma famille on a toujours accordé beaucoup d’importance à l’entraide. Alors, quand on m’a proposé de devenir porte-parole de L’ŒUVRE LÉGER dans le monde, j’ai accepté sans hésiter. Depuis, j’ai eu la chance de me rendre au Burkina Faso, en Bolivie  et en Asie pour constater de mes propres yeux que chaque dollar contribue à transformer la vie des gens. J’ai vu des personnes s’organiser et se prendre en main. Au nom de centaines de milliers de femmes, d’hommes et d’enfants, je vous remercie de votre générosité! »