Haïti : des filtres à eau pour des familles de Léogâne

Haïti : des filtres à eau pour des familles de Léogâne

En juin 2013, une équipe de premiers répondants, formée dans le cadre de la nouvelle stratégie d’action humanitaire de L’ŒUVRE LÉGER, s’est rendue à Léogâne en Haïti. Cette mission de rodage avec le partenaire torontois GlobalMedic avait pour but d’améliorer la qualité de l’eau d’au moins 500 familles et de renforcer son partenariat avec l’Hôpital Cardinal Léger.

Cette mission a permis la distribution de 500 filtres à eau Rainfresh dont :

  • 100 filtres pour l’Hôpital Cardinal Léger;
  • 50 filtres pour 21 écoles et 5 orphelinats;
  • 200 filtres pour les mairies de Léogâne et de Grand Boucan;
  • 150 filtres pour les comités d’eau et les associations.

En plus de répondre aux besoins en eau potable de la population de Léogâne, cette expérience a marqué la vie des premiers répondants de L’ŒUVRE LÉGER : « Nous sillonnons les routes de la région de Léogâne dans nos camions remplis de filtres. Il fait chaud et nos t-shirts mouillés nous collent à la peau. Chaque arrêt représente une nouvelle fenêtre qui s’ouvre sur un milieu inconnu, mais combien accueillant. Tous reçoivent leurs filtres avec humilité et grand intérêt. À la fin de la journée, autour d’un repas créole composé de galettes de plantain, de riz aux fèves rouges et d’une grillade de poisson, nous réalisons que les ressources pour combler les besoins du quotidien manquent partout. Nous souhaiterions fournir des milliers et des milliers de filtres à eau potable, aussi modeste que ce geste puisse paraître. Cette première mission d’aide humanitaire avec L’ŒUVRE LÉGER m’a appris qu’il faut d’abord se mobiliser afin de pouvoir mieux aider. Et c’est bien ce que j’ai l’intention de faire! », raconte Françoise Fortin, policière pour le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Ken Greenaway, premier répondant et consultant en prévention des infections, nous explique comment il fabriquait les systèmes de filtration d’eau : « Avec des bokits, terme créole pour dire un seau. Les systèmes étaient composés de deux seaux superposés avec quatre filtres intégrés. Dès que le seau supérieur est rempli d’eau souillée, elle coule par gravité à travers les filtres dans le seau inférieur, le réservoir d’eau purifiée. Voilà les bokits de filtres à eau! »

Pour voir les photos de la distribution des filtres à eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>