Une façon abordable de faire un don important

Le don au moyen de l’assurance-vie est un outil très intéressant pour multiplier votre don de façon importante à un coût moindre. De plus, vous réalisez d’importantes économies d’impôt

Comment faire ?

Trois options s’offrent à vous:

  • Vous souscrivez à un nouveau contrat, vous désignez comme propriétaire et bénéficiaire de votre police L’ŒUVRE LÉGER et à chaque prime payée, vous obtenez un reçu pour don équivalent au montant de cette prime. À votre décès L’ŒUVRE LÉGER recevra le capital décès.
  • Vous demeurez propriétaire de votre contrat d’assurance et nommer L’ŒUVRE LÉGER comme bénéficiaire. À votre décès un reçu aux fins fiscales du montant du capital décès sera remis à votre succession.
  • Vous transférez la propriété d’une police existante et inscrivez L’ŒUVRE LÉGER comme bénéficiaire irrévocable. Vous recevrez un reçu aux fins fiscales pour toute prime ultérieure payée ainsi que pour la juste valeur marchande de la police.

Les avantages

  • À votre décès L’ŒUVRE LÉGER recevra beaucoup plus que la somme totale des primes payées au cours des années.
  • À chaque prime payée, vous bénéficierez de crédits d’impôt qui la réduiront de près de la moitié.
  • Si vous demeurez propriétaire de votre contrat, dans ce cas c’est votre succession qui bénéficiera du crédit d’impôt égal au capital-décès.
  • Au décès, nous recevrons directement le capital décès à titre de bénéficiaire du contrat puisque le don n’est pas soumis aux litiges successoraux.

Témoignage de Madame Julien, amie de L’ŒUVRE LÉGER

« Au cours des années, j’ai offert de mon temps pour de l’aide humanitaire à l’extérieur du pays : Cameroun, Haïti, Guatemala, Salvador, Paraguay, Pérou. J’y suis allée selon mes disponibilités pour des périodes variant de quatre semaines jusqu’à une année entière. J’ai enseigné, distribué de la nourriture, diverti des enfants malades, aidé à la construction et fait plein d’autres choses. Il y a plusieurs organismes qui peuvent nous encadrer selon nos disponibilités et nos talents. Et, comme je ne peux faire que peu de choses pour de si grands besoins, j’essaie par mon aide financière de multiplier les bras qui aident à donner de l’eau pour boire et pour cultiver, qui soignent des malades, qui éduquent et forment au travail, qui accueillent des enfants sans-abri ou maltraités. Les besoins sont grands chez nous comme ailleurs, et plusieurs organisations d’aide font beaucoup avec peu.

J’ai décidé il y a 20 ans de faire un don important qui aide d’autres personnes à vivre mieux. Bien sûr, j’ai autorisé le don de mes organes, mais j’ai surtout cotisé à une police d’assurance vie qui vaudra un demi-million à L’ŒUVRE LÉGER au moment de mon décès. Au final, cela m’aura coûté moins cher que deux cafés par jour durant 20 ans. »

Communiquez avec nous

Le don d’une police d’assurance-vie peut changer la vie des gens. Il nous fera plaisir dans discuter avec vous.

Louise Dyotte
Conseillère principale aux dons majeurs et planifiés
louise.dyotte@leger.org
(514) 495-2409 poste 138

Pour consulter notre politique de confidentialité.