Hôpital Cardinal Léger

Partenaire : Sœurs Missionnaires du Christ-Roi

Pays: Haïti

Situé à Léogâne, à 35 km au sud-ouest de Port-au-Prince, l’Hôpital Cardinal Léger a été construit entre 1985 et 1987 par l’Institut Fame Pereo / Cardinal Léger et ses œuvres, dans le cadre de son programme de lutte contre la lèpre. Depuis 30 ans, ce sont les Sœurs Missionnaires du Christ-Roi qui en assurent la direction et la gestion.

Réhabilitation de l’Hôpital Cardinal Léger : aujourd’hui… un vrai hôpital!

Six ans après le séisme du 12 janvier 2010, Haïti a toujours du mal à se relever. L’épidémie de choléra (la première de l’histoire du pays) et l’ouragan Sandy d’octobre 2012 (qui a détruit 60 % du potentiel agricole) ont ralenti la reconstruction du pays. Même si le tableau paraît sombre, le projet de réhabilitation de l’Hôpital Cardinal Léger, en collaboration avec les Sœurs Missionnaires du Christ-Roi, fait partie des réalisations qui ont changé la vie des Haïtiens. L’Hôpital avait perdu la quasi-totalité de son équipement. « Aujourd’hui, dans la région de Léogâne, l’Hôpital Cardinal Léger est la seule institution de santé publique qui ressemble à un vrai hôpital », raconte le Dr André Paul Vénor.
Pour plus de détails sur la réhabilitation de l’Hôpital Cardinal Léger suite au séisme, cliquez ici.

Des résultats tangibles

  • L’Hôpital est maintenant entièrement reconstruit et équipé, en plus d’être pleinement opérationnel.
  • Du personnel soignant est présent, ce qui signifie beaucoup en Haïti.
  • L’équipement est en place et bien entretenu; le dépôt médical est bien aménagé et approvisionné.
  • Les patients, qu’ils soient traités en consultation externe ou hospitalisés, sont soignés dans le respect et la dignité.
  • L’eau courante est disponible, analysée et régulièrement traitée.
  • L’Hôpital dispose d’électricité 24 heures par jour grâce à un système de panneaux solaires et de batteries.
  • Deux salles d’opération sont maintenant fonctionnelles.
  • L’incinérateur en place permet de disposer des déchets ‑ biomédicaux et autres.

En décembre 2012, la journaliste Christine Bouthillier a visité l’hôpital dans le cadre d’un stage d’observation en coopération internationale : « L’établissement impressionne par sa modernité et la qualité des soins offerts. On se croirait presque dans un hôpital canadien. » (Journal de Montréal, 4 janvier 2013)

Activités de l’Hôpital
Depuis 2012, près de 10 000 consultations sont réalisées chaque année, ce qui est comparable au volume assuré avant le séisme. Les consultations externes constituent l’activité première de l’Hôpital, puis viennent les consultations en dermatologie. Les activités de l’Hôpital comprennent également un volet de santé communautaire (visant la prévention et la promotion de la santé auprès des femmes et des enfants par la sensibilisation aux bonnes habitudes nutritionnelles), d’approvisionnement en eau potable et d’hygiène. Enfin, l’Hôpital continue de jouer son rôle de centre d’excellence et de référence pour le diagnostic et le traitement de personnes atteintes de la lèpre.

L’ŒUVRE LÉGER continue d’appuyer techniquement l’Hôpital, en réalisant des missions de renforcement des capacités et en finançant des besoins précis, comme l’accès au matériel nécessaire en dermatologie. De plus, l’Hôpital est maintenant mieux outillé pour reprendre son autonomie financière et il s’intègre davantage au système de santé aux paliers national et régional.

Pour en savoir plus, visitez le site de l’Hôpital Cardial Léger en cliquant ici.

REGARDEZ LES VIDÉOS !