MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

photo_Norman_web

Les événements survenus au Népal samedi dernier ont profondément touché toute l’équipe de L’ŒUVRE LÉGER. C’est pourquoi notre organisation en est présentement à mettre sur pieds une équipe de bénévoles qui partira en direction de Katmandou le 28 avril. Notre équipe, coordonnée par notre gestionnaire des programmes en Asie, Anna Tyszkiewicz, rejoindra notre coordonnatrice locale à Katmandou, nos organismes partenaires népalais, et l’équipe de GlobalMedic, et travaillera en étroite collaboration avec les autorités locales, les instances de coordination de l’ONU, et les communautés affectées.

Nos priorités sont : l’eau potable et les enfants. Notre contribution à cet effort se fera, dans un premier temps, par la distribution d’eau potable, l’installation de systèmes de purification de l’eau et d’abris temporaires. Nous allons également soutenir nos organismes partenaires travaillant sur le terrain au Népal, ainsi que toutes les personnes touchées par le séisme. Les organismes que nous soutenons dans la région travaillent avec les enfants victimes de violence et de trafic sexuel, qui avec la catastrophe des derniers jours, sont d’autant plus exposés. En ce sens, le projet post séisme de L’ŒUVRE LÉGER apportera également un soutien psychosocial aux enfants démunis des zones sinistrées.

La situation évolue vite, et nous souhaitons vous tenir au courant de comment les choses se déroulent sur le terrain. C’est pourquoi nous ferons régulièrement un état de la situation sur notre site Web et nos réseaux sociaux dans les prochains jours.

En terminant, je souhaite réitérer mon appui le plus sincère à nos confrères et consœurs du Népal qui ont été touchés de près ou de loin par cette tragédie.

Norman MacIsaac
Directeur général de L’ŒUVRE LÉGER